Le style

Présentation

 

Au delà des formes d’accord

Avec la méthode immersive sur les formes d’accord utilisées par Charlie Christian, on a pu s’intéresser à la manière qu’il avait de choisir ses notes et comprendre comment il s’organisait pour composer ses Licks.

Sans l’analyser, on a pratiqué des traits stylistiques qui constituent le vocabulaire et la syntaxe de la musique de son époque (années 40).

Un pionnier

En étant le premier à les présenter sur une guitare électrique au milieu d’un orchestre Swing, Charlie Christian a ouvert la voie aux guitaristes des générations suivantes en allant jusqu’à contribuer à la naissance du style Be-bop.

Les composants du style

Le propos est, ici, de présenter les principaux composants élémentaires du style de Charlie Christian pour, ensuite, être en mesure de les identifier dans ses phrases et comprendre par le détail toute la richesse de son apport à notre instrument.

Les principales caractéristiques de son style se retrouvent dans les interactions liées au placement rythmique, à l’harmonie et au chromatisme.

Son placement rythmique

Le jeu de Charlie Christian est un jeu rythmé en note à note en créant un décalage rythmique entre le soliste et le batteur.

Il joue fréquemment des groupements de notes qui sont perçues en 3/4 sur une phrase en 4/4.

Cela crée un déphasage qui décale la phrase en ne suivant plus la métrique des barres de mesures.

L’anticipation harmonique ou la continuation harmonique lors d’un changement d’accord est une caractéristique fréquente de ses phrases.

Les accords plus que le thème

Harmoniquement, le jeu de Charlie Christian ne suit pas toujours les harmonies du thème : il n’hésite pas à construire ses improvisations avec des accords de passage placés entre les harmonies de base.

Charlie Christian fut également parmi les premiers à utilliser les notes supérieures d’un accord en décalant les notes de celui-ci vers ses extensions supérieures.

Des notes étrangères

A l’époque, les notes que Charlie Christian employaient entre les harmonies étaient ‘étrangères’ : on les appelle aujourd’hui des chromatismes.

Les chromatismes dans son jeu lui permettent d’élargir le vocabulaire mélodique.

Dans leur emploi, elles ont la même intensité que les notes structurelles et elle participent au développement de la ligne en donnant souvent une impulsion particulière.

Les notes étrangères à l’harmonie sont des notes de passage, diatonique ou chromatiques pour relier des notes successives.

Elles peuvent aussi être des ornementations qui tournent autour de la note.

Le ciblage des notes essentielles

Le jeu de Charlie Christian est d’une grande précision, surtout dans sa manière de cibler les notes essentielles des accords ou leurs extensions.

 

Une double approche

Pour appréhender correctement le style de Charlie Christian, il est nécessaire de chercher, dans ses solos, les éléments stylistiques qui lui sont propres.

Il n’en est pas forcément le créateur, mais plutôt le génial ordonnateur.

On trouve ses éléments stylistiques qui se répètent dans nombre de ses phrases.

En les combinant, il peut étirer l’harmonie et allonger ses phrases à son envie, tout en maintenant la qualité des résolutions entre les différents types d’accord.

Des morceaux choisis

Dans une sélection de morceaux choisis, des phrases idiomatiques du style sont extraites et analysées pour identifier les composants du style.

Liste
  • 1. Rose Room I
  • 2. Rose Room II
  • 3. Honeysuckle Rose I
  • 4. I’m Confessin’
  • 5. Honeysuckle Rose II
  • 6. Good Morning Blues
  • 7. Oh, Lady Be Good
  • 8. I Got Rhythm
  • 9. The Sheik of Araby I
  • 10. The Sheik of Araby II
  • 11. Poor Butterfly
  • 12. The Sheik of Araby III
  • 13. I Never Knew
  • 14. On the Alamo
  • 15. I’ve Found A New Baby II
  • 16. Riffin Around’
  • 17. Jamming in Four
  • 18. Ida, Sweet as Apple Cider
  • 19. Up On Teddy’s Hill
Lien vers le morceau

En suivant le lien, à partir du titre du morceau,  on aboutit  à sa partition et à l’analyse des phrases qui en sont extraites.

Pour faciliter le travail de l’oreille et leur reproduction, les extraits de morceaux sont joués à 95 bpm.

Les composants du style

En retour, à partir des phrases, les composants du style (ses outils) sont répertoriés, explicités et présentés en situation de jeu dans les phrases sources.

Eléments d’ornement
Eléments de liaison
Eléments de texture
  •   [ B ] – bend – Le tiré
  •   [ s ] – slide – le glissé
  •   [ H ] – hammer-on – le marteau
  •   [ Oct ] – octaves
  •   [ Un db-stp ] – unison double stop
  •   [ Fk db-stp ] – funky double stop
  •   [ Fk 5th ] – Funky 5ths
  •   [ Sweep ] – sweep picking
  •   [ Blues L. ] – Blues lines – Lignes Blues
Concepts
Substitutions
Lignes
Lien vers le composant

En suivant le lien, à partir du nom de composant  on aboutit  à l’analyse des phrases extraites qui contiennent ce composant.

 

page en cours de développement