battre la mesure

Pied gauche pied droit

Extérioriser la pulsation

Marquer la pulsation est une nécessité pour soi et pour les autres :

  • pour soi, l’obligation naît de ressentir physiquement le rythme en l’extériorisant
  • pour les autres, de s’accorder en participant activement à une expression commune de ce rythme.

La rythmique de l’instrument est différente de la pulsation. Aussi est-il nécessaire de trouver pour chaque instrumentiste, quand il joue, un moyen physique disponible pour marquer la pulsation : pour le guitariste, le recours aux battements de pieds s’avère le plus naturellement efficace.

Lorsque vous frappez du pied le rythme d’un morceau en 4/4, chaque mouvement de votre pied est égal à un temps, ou un « beat ». Chaque fois que vous avez frappé du pied quatre fois, vous avez avancé d’une mesure.

Il vous est loisible de frapper plus fort sur certains temps de chaque mesure. Ce faisant, vous accentuez des temps.

Sur deux pieds

La technique que j’utilise n’est pas la plus commune, car j’utilise les deux pieds (la pratique courante est le marquage des temps avec le seul pied directeur).

J’utilise le balancement sur deux pieds pour les raisons suivantes :

  • lors de l’apprentissage d’une cellule rythmique, la décomposition en mouvements lents s’accorde bien avec le comptage des temps : chaque pied à son rôle à jouer que l’on peut facilement vérifier à l’accélération du tempo.
  • la grande majorité des morceaux de Jazz est compté sur 4 (à la croche ou à la croche pointée)
  • le marquage des temps ‘1’ et ‘3’ sont sur un même pied (le gauche – ainsi le début d’une nouvelle mesure s’effectue toujours sur mon pied gauche)
  • le marquage des temps ‘2’ et ‘4’ avec accentuation sont sur le même pied (mon pied directeur – le droit) et correspond au clic du métronome.
  • la frappe de la pointe du pied correspond toujours au démarrage d’un temps
  • la pointe du pied en l’air correspond au contretemps (ce qui est cohérent ‘physiquement’ avec la battue en l’air – vers le haut- sur la guitare pour la frappe des cordes)
  • ma ‘visualisation mentale’ d’un rythme est facilitée et le déchiffrement moins compliqué.

En situation de jeu, lorsque le groove est là, le marquage du seul pied droit sur les temps ‘2’ et ‘4’ peut suffire.

Schématisation du battement 4/4 à la croche

Pieds battements 4- 4

  • le ‘Premier’ temps démarre à la frappe de la pointe du pied gauche
  • le ‘Et’ du premier temps est la pointe levée du pied droit
  • le ‘Deuxième’ temps est la frappe de la pointe du pied droit
  • le ‘Et’ du deuxième temps est la pointe levée du pied gauche
  • le ‘Troisième’ et ‘Quatrième’ temps répètent la séquence du ‘Premier’ et du ‘Deuxième’

 

Schématisation du battement 3/4 à la croche

Pieds battements 3- 4

 

  • le ‘Premier’ temps démarre à la frappe de la pointe du pied gauche
  • le ‘Et’ du premier temps est la pointe levée du pied droit
  • le ‘Deuxième’ temps est la frappe de la pointe du pied droit
  • le ‘Et’ du deuxième temps est la pointe levée du pied droit
  • le ‘Troisième’ temps est la frappe de la pointe du pied droit
  • le ‘Et’ du troisième temps est la pointe levée du pied gauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s