Gamme Majeure

Escalier gamme majeure

Système diatonique  (‘la gamme majeure’)

Echelle

L’échelle ‘Diatonique’ est la plus connue des échelles de 7 degrés (heptatonique). Les 12 demi-tons sont organisés de la manière suivante :

echelle diatonique

Modes

Les 7 degrés de l’échelle diatonique produisent ses 7 modes :

  • à partir du degré 1 : le mode Ionien
  • à partir du degré 2 : le mode Dorien
  • à partir du degré 3 : le mode Phrygien
  • à partir du degré 4 : le mode Lydien
  • à partir du degré 5 : le mode Mixolydien
  • à partir du degré 6 : le mode Eolien
  • à partir du degré 7 : le mode Locrien

Ils sont définis par la réunion de 2 tétracordes et se distinguent par l’ordre de succession des 5 tons et 2 demi-tons qui les composent.

Ces noms ‘grecs’ distinguent l’ordonnancement établi à partir de chacun des degrés de l’échelle diatonique. Notez les intervalles qui different du mode initial lors du déplacement vers le mode suivant : ils vous aident à mémoriser chacun des modes.

(Tous les exemples sonores sont donnés à partir de la note C)

mode Ionien

règle Mode ionien degrés

C’est un mode majeur par sa Tierce Majeure et il contient une Quarte et une Quinte justes. Sa Septième et sa Sixte sont majeures.

En musique tonale la Quarte est une note à éviter dans une progression car en insistant sur cette note on peut faire croire à une modulation vers le ‘IV’ et perdre ainsi le caractère de ‘I’.

En musique modale, le mode sonne très propre, presque au point de sembler stérile. C’est un son de la vieille école. Tout le monde l’entend sans avoir de bases musicales.

tétracorde Mode ionien degrés

2 tétracordes ‘Majeurs (T.T.D)’ séparés par un ton.

mode Dorien

règle Mode dorien degrés

C’est un mode mineur par sa Tierce mineure et contient aussi une Quarte et une Quinte justes. la Septième est mineure mais sa Sixte est majeure (ce qui caractérise ce mode).

En musique tonale on évitera l’emploi de la Sixte majeure sur le ‘ii’ de la progression ‘ii V7 I’ car c’est la Tierce Majeure du ‘V7’ ce qui lui fait perdre son rôle de ‘Sous-dominante’.

En musique modale peut sembler lisse et plein de sentiment ou très actuel et ‘bluesy’, en fonction de son utilisation.

Tétracorde Mode dorien degrés

2 tétracordes ‘mineurs (T.D.T)’ séparés par un ton.

mode Phrygien

règle Mode phrygien degrés

C’est un mode mineur qui est caractérisé par une seconde mineure (b2) et une sixte mineure (b6).

Est très peu usité en musique tonale.

En musique modale a un son oriental ou espagnol.

tétracorde Mode phrygien degrés

2 tétracordes ‘Phrygien (D.T.T)’ séparés par un ton.

mode Lydien

règle Mode Lydien degrés

Second mode majeur de l’échelle comparable au mode ionien mais qui se distingue par une Quarte augmentée.

En musique tonale, peut être utilisé en lieu et place du mode ionien si la Quarte augmentée ne frotte pas avec la mélodie.

En musique modale à un son très propre, comme Ionien, mais la Quarte augmentée lui donne une qualité plus farfelue, non résolue.

tétracorde Mode Lydien degrés

Le premier tétracorde est ‘Lydien (T.T.T)’ ‘ séparés par un demi-ton du second qui est ‘Majeur (T.T.D)’

mode Mixolydien

règle Mode mixolydien degrés

Par construction se rapproche du mode ionien, mais sa Septième mineure (b7) en diffère, ce qui change totalement sa qualité. L’écart de 3 tons qui existe entre sa Tierce mineure et sa Septième mineure le caractérise (Triton).

En musique tonale, c’est le son diatonique de l’accord de dominante.

En musique modale il est ‘Funky’ ou ‘Folky’, selon son utilisation. Ce mode a été utilisé pour tout, de la chanson de marins à beaucoup d’airs de rock des années 70.

tétracorde Mode mixolydien degrés

Le premier tétracorde est ‘Majeur (T.T.D)’ ‘ séparés par un ton du second qui est ‘mineur (T.D.T)’

mode Eolien

règle Mode eolien degrés

C’est le mode relatif mineur du mode Ionien. La Tierce et la Sixte son mineures ainsi que sa Septième.

En musique modale il est sombre et triste comme ces vieilles chansons de cow-boy, ou dur et méchant comme utilisé dans les rocks durs.

tétracorde Mode eolien degrés

Le premier tétracorde est ‘mineur (T.D.T)’ ‘ séparés par un ton du second qui est ‘phrygien (D.T.T)’

mode Locrien

règle Mode locrien degrés

C’est un mode très spécial : toutes ses notes sont bémolisées exceptées la Tonique et la Quarte.

En musique tonale il sert à altérer les accords de dominante. Ce mode contient les notes de base (Tonique, Tierce Majeure et Septième mineure) et les notes d’altération courante (b9, #9, b5, #5).

En musique modale c’est le mode le plus alambiqué. Peut sonner espagnol comme le Phrygien, mais beaucoup plus foncé et moins résolu. Très peu employé.

tétracorde Mode locrien degrés

Le premier tétracorde est ‘phrygien (D.T.T)’ ‘ séparés par un demi-ton du second qui est ‘Lydien (T.T.T)’

Avec 12 demi-tons, chaque mode a donc 12 gammes :

  • en dièse : C, C#, D, D#, E, F, F#, G, G#, A, A#, B
  • en bémol : C, Db, D,Eb, E, F, Gb, G, Ab, A, Bb, B

En prenant en compte les 7 modes de cette échelle, les gammes diatoniques sont au nombre de 84 (7 X 12).

Avec cette arithmétique on voit bien que l’on ne peut pas mémoriser ces gammes en notes, il va falloir entendre la structure des modes et apprendre des doigtés standards pour les jouer.