Substitutions d’accords

img yin yang guitare

Combinaison des contraires

En Jazz, la transformation d’un accord dans une progression harmonique sert à enrichir l’harmonie pour éviter sa monotonie. A l’inverse devant une progression très sophistiquée les principes de substitution d’accord nous permettent de retrouver l’harmonie de base qui se trouve en arrière-plan.

Connaître les différentes transformations que l’on peut opérer sur les accords offre la possibilité :

  • de simplifier une progression pour préparer une improvisation
  • de développer, voire de transformer une progression pour offrir de nouvelles combinaisons possibles.

En tout état de cause, c’est la mélodie qui encadre vos choix car on ne peut jouer contre elle.

C’est une des grandes richesses de ce style que d’offrir l’opportunité de jouer une musique d’une multitude de façons différentes.

Deux directions

En harmonie tonale, la modification des accords des accords d’une progression suit deux directions :

  • 1 – la substitution diatonique
  • 2 – la substitution chromatique

Substitution diatonique

1 – 1 Enrichissement de l’accord

L’ajout à l’accord d’une note d’extension qui appartient à la gamme sous-jacente est la première option diatonique (voir tableau des tensions valables d’un accord)

exemple en C Majeur

progress 1 enriich diatonique

(voir règle TrAcc#01)

1 – 2 Substitution par ton commun

La deuxième option diatonique est le remplacement d’un accord par un autre de la même gamme harmonisée possédant des notes communes avec l’accord d’origine

exemples en C Majeur

Rempl diat ton commun ii IV

Rempl diat ton commun VII V7

Rempl diat ton commun iii I

Rempl diat ton commun vi I

Les accords de remplacement appartiennent tous à la gamme de C Majeur

progress 2 enriich diatonique

(voir règle TrAcc#02 et règle TrAcc#03)

1 – 3 Rajout d’accords

La troisième option est de rajouter, dans la progression, des accords diatoniques qui suivent eux-mêmes une progression logique.

Exemple en C Majeur

progress 3-1 enriich diatonique

Cet exemple montre en même temps le rajout d’accords et la substitution diatonique :

  • C maj 7 est transformé en ‘E-7  A-7’ dans la 2ème mesure et suit une logique de descente diatonique vers D-7
  • D-7 est subdivisé en D-7 et F maj 7 à la 3ème mesure

(voir règle TrAcc#06)

L’exemple suivant en G Majeur montre le rajout d’accords diatoniques dans une progression qui ne suit pas l’ordre des Quintes

progress 3-2 enriich diatonique

(voir règle TrAcc#08)

Substitution chromatique

La substitution chromatique est un domaine qui ouvre un plus large champ de modification possibles des accords. C’est dans ce domaine que les bons accompagnateurs se distinguent.

2 – 1 Enrichissement chromatique des accords

Les notes utilisées pour embellir l’accord original ne viennent pas de la même gamme que cet accord.

progress 1 enriich chromatique

G-7b5 provient de la gamme mineure harmonique (2ème degré de F mineur harmonique)

C7#9 est un accord altéré qui pourrait provenir entre autre de la gamme altérée (7ème degré de Db mineur mélodique)

(voir règle TrAcc#17)

2 – 2 Accords de dominante secondaire

Afin de donner plus de couleur harmonique à une trame harmonique, il est possible d’intégrer devant n’importe quel degré Majeur ou mineur son degré V7 : le  V7 du  I nouvellement formé porte alors le nom de dominante secondaire.

(voir règle TrAcc#10)

En modification de progression, les dominantes secondaires peuvent être mise en oeuvre de deux façons :

  • 2 – 2 – 1 En remplacement d’un accord de la progression

progress 2-1 enriich chromatique

D7 est le 5ème degré de G qui lui même est le 5ème degré de C. Avec D7 on fait une petite incursion en G Majeur pour renforcer temporairement le rôle de G7 par effet de la résolution sur lui, mais G7 reprend tout de suite son rôle de 5ème degré dans la gamme de C Majeur.

  • 2 – 2  – 2 En prenant la position d’accord pivot qui progresse dans l’ordre des Quintes

progress 2-2 enriich chromatique

(voir règle TrAcc#07)

D7 prend la place de D-7 pour devenir le 5ème degré de G-7 pour accentuer la résolution ; G7 prend la place de G-7 … et ainsi de suite jusqu’à la résolution finale sur le I.

Roue Quintes D G C F

Les fondamentales des nouveaux accords progressent de la même manière que les accords originaux dans le cycle des Quintes, mais leur genre change. Ils sont devenus des accords de dominante :  de ce fait ils peuvent avoir de nouvelles extensions.

progress 2-2bis enriich chromatique

(voir règle TrAcc#17)

2 – 3 Substitution chromatique d’accords de tons communs

Les accords proviennent de gammes différentes mais partagent des tons communs

exemple : ligne cliché en mineur

progress 3 enriich chromatique

progress 3 chrom tons communs

exemple : Accords de Septième de dominante à écart d’une Tierce mineure

progress 3 règle 7 enriich chromatique

progress 3 règle 8 enriich chromatique

(voir règle TrAcc#12)

exemple : Accord mineur 6 joué comme mineur 7 b5 et accord Majeur 6 joué comme mineur 7

progress 3 règle 11 enriich chromatique

Rempl chrom ton commun -6

progress 3 règle 11b enriich chromatique

(voir règle TrAcc#18)

2 – 4 Rajout d’accords chromatiques

On ajoute à une progression des accords qui viennent de gammes différentes ou d’autres familles d’accords.

progress 4 - 2 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#05)

Le ii V7 du IV a été rajouté pour renforcer la résolution sur le IV, cela ne correspond pas à une modulation définitive.

S’il en était besoin la progression suivante, avec ses altérations, démontre le concept que les accords ajoutés peuvent venir de gammes différentes.

progress 4 - 2bis enrich chromatique

exemple d’insertion d’un accord diminué un demi-ton en dessous de l’accord de base

progress 4 - 3 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#15)

exemple d’insertion d’un accord de dominante b9 en lieu et place de l’accord diminué de passage

progress 4 - 4 enrich chromatique

Rempl dim par V7b9

(voir règle TrAcc#13)

exemple d’insertion devant un accord majeur d’un V7 non altéré à écart d’un ton plus bas

progress 4 - 6 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#22)

exemple de fin de morceau avec une ‘fausse cadence’

progress 4 - 5 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#21)

2 – 5 Substitution tritonique

  • 2 – 5 – 1 Remplacement d’un accord de Septième de dominante par un autre à 3 tons d’écart

Rempl V7 par bII7

progress 5 - 1 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#09)

  • 2 – 5 – 2 Remplacement d’un accord de Septième de dominante avec une quinte bémol par un autre à écart de 3 tons

Rempl V7b5 par un autre

progress 5 - 2 enrich chromatique

(voir règle TrAcc#20)

Une liste des transformations d’accords permet de retrouver toutes ces notions dans un énoncé plus synthétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s