Apprendre de Charlie Christian

 

Introduction

Charlie Christian a été l’un des premiers vrais guitaristes de Swing-Blues à avoir une influence durable sur tous les Joueurs de Swing et Bop venus après lui.

Il était le guitariste du Band de Benny Goodman et jouait en jam-sessions avec Theolonious Monk et Dizzy Gillespie.

Aidé par une large diffusion radiophonique et grâce aux nombreux enregistrements sur sa courte vie médiatique (il est mort à 25 ans), il a démontré que la guitare amplifiée (depuis peu) avait sa place de soliste dans les grands orchestres.

Son style de solo est basé sur des principes étonnamment simples qui sonnent encore très frais aujourd’hui.

Ses solos étaient construits sur des formes d’accord à partir desquels il développait ses phrases (licks).

Au coeur de ses licks on retrouve souvent des ‘Tetrafragments’ idiomatiques au langage Jazz qui ne sonnent pas comme de simples arpèges.

En visualisant chacune des formes d’accord et en s’appuyant sur les nombreux exemples tirés de ses solos on peut très vite produire des chorus de Blues très convaincants et acquérir des bases solides pour aborder les morceaux du répertoire Jazz.

Les formes d’accord de Charlie Christian et leur application au Blues

Charlie Christian emploi principalement 5 formes en Majeur. Les 6 formes de Dominante et les 2 formes en mineur découlent des formes Majeures.

En travaillant les formes et les licks associés, on perçoit très vite tout le potentiel que l’on pourra en tirer.

Dans la méthode, chaque forme est analysée et travaillée pour un accord tiré d’une grille de Blues en Bb.

Ce choix est motivé par :

  • la position centrale sur le manche de la forme I
  • le nombre limitée d’altérations en Bb Maj (notes Bb et Eb)
  • la proximité de cette tonalité avec les partitions originales arrangées pour des orchestres de cuivres.

En fin de chapitre d’étude d’une forme, la vérification de son acquis est appliqué sur une grille de Blues.

Le but est d’acquérir la capacité de choruser de façon fluide sur un Blues Swing et d’aborder sans grosses difficultés le déchiffrage de morceaux publiés.

La méthode est chapitrée par étape.

Chaque étape correspond à une session de travail (ou plusieurs en fonction de sa difficulté) qui fait le tour des modèles de phrases employés par Charlie Christian sur une forme d’accord.

L’ordre des étapes a été réflechie pour que vous puissiez tirer le meilleur parti de votre apprentissage au moment où vous devrez l’appliquer sur le Blues de fin de chapitre.

Note aux débutants :

L’étape #1 est une sorte d’épreuve de qualification pour vérifier votre aptitude à suivre facilement les étapes suivantes.

Si vous êtes en capacité de reproduire les phrases de cette étape avec fluidité, vous pourrez pleinement tirer tous les avantages de l’immersion dans le style de Charlie Christian.

 

Travail de l’oreille

Charlie Christian est né en 1916 dans une famille de musiciens et à pratiqué d’autres instruments avant de se consacrer à la guitare électrique.

On imagine très bien, dans ces années là, la difficulté d’apprentissage de la musique.

La transmission du savoir dépendait principalement d’une bonne faculté d’écoute et de reproduction.

Aussi, en réfléchissant à la méthode, on peut ce dire que si cette époque à produit tant de musiciens talentueux, il faudrait peut être s’occuper moins de théorie et faire plus confiance à notre mémoire et à nos oreilles.

L’idée est de travailler les licks en cherchant dans un premier temps à les reproduire d’oreille et seulement ensuite d’en faire l’analyse en termes de degrés ou d’intervalles.

Savoir chanter les licks avant de les jouer serait l’idéal.

Pour s’aider dans cette pratique, il faut consciencieusement apprendre le son des Triades de la forme en essayant de mémoriser le son des motifs récurrents (‘Tétrafragements’) correspondants.

On prend ainsi l’habitude d’entendre dans sa tête la partie de phrase à jouer et elle devient plus facile à reproduire.

Vous êtes encouragé très vivement à suivre cette recommandation et à ne pas oublier de consacrer un peu de temps, au début de toute session de travail, à la répétition des précédents licks mémorisés.

A l’écran

Sur le site Web, à l’écran, les licks sont présentés volontairement de façon incomplète.

Pour effectuer le travail d’oreille, on est seulement aidé :

  • par la forme sur laquelle on travaille
  • la 1ère note du Lick avec indication
    • de la corde
    • du doigté main gauche
    • du degré de cette note par rapport à l’accord sous-jacent

L’écoute et la reproduction doit faire le travail de déchiffrage du Lick.

A l’écrit

Sur le fichier pdf fournit en fin d’étape, le Lick est explicité complètement.

Travail d’assimilation d’un lick

Dans les fichiers pdf, la description d’un lick contient toutes les informations utiles à sa reproduction.

Mais, pour la méthode, c’est justement son principal défaut : on peut biaiser et ne pas effectuer le travail complet d’assimilation pour jouer ce lick ; il suffit, pour cela, de faire une simple lecture à vue de ce lick.

Question : visualiser le  plan d’une ville nous permet-il de dire que nous avons visité cette ville ?

Le travail de l’assimilation repose sur les étapes suivantes :

  • l’écoute attentive
  • la reproduction
    • d’abord chantée
    • ensuite avec l’instrument
  • la répétition métronimique
  • la compréhension
    • harmonique
    • rythmique
  • le contrôle du bon apprentissage
  • la rétention et la conservation mémorielle
  • l’application à des situations réelles de jeu

Si les étapes sont correctement effectuées, la garantie d’une bonne progression peut être donnée.

La démarche détaillée est explicitée dans le fichier pdf ci-après :

Démarche détaillée.pdf

Le Lick n’est pas une fin en soi

Dans le déroulement d’un solo, il faut considérer le lick comme une partie de phrase sur une harmonie donnée.

Ce n’est pas un élément isolé, c’est simplement une tournure de phrase du language Jazz qui va participer à la description d’une idée.

la démarche d’intériorisation ne peut être complète que si ce lick est relié.

Sa liaison dans une phrase dépend du type d’accord auquel il appartient (voir étape #42 – accords statiques et dynamiques)

  • accord statique
    • liaison vers un nouveau lick ou une fin de phrase pour étendre le discours
  • accord dynamique
    • liaison vers l’avant, en cherchant à résoudre les tensions si l’on va vers un centre tonal

Dans la dernière phase d’apprentissage vous aurez soin de le pratiquer sur différentes progressions d’accords

  • à différentes vitesses
  • sur des tonalités différentes

Méthode immersive

La méthode immersive pratiquée ici se caractérise par :

  • des licks extraits uniquement du jeu de Charlie Christian
  • l’étude en fin de chapitre d’un Blues qui met en pratique les licks étudiés
    • à la manière de Charlie Christian, si toutes les spécificités d’un Blues de Charlie Christian ne sont pas encore couvertes
    • un Blues de Charlie Christian, qui peut être transposé pour rester en parallèle avec ce qui a été étudié.
  • l’introduction progressive de nouvelles difficultés, tout en restant immergé dans le style.

Le Travail s’effectue par étape

  • ne passez pas trop vite à l’étape suivante
  • validez l’étape par son application à ce que vous connaissez déjà

Conventions de présentation

Sur l’ensemble des étapes présentées dans la méthode, les conventions de présentation, décrites dans le fichier pdf, ont été appliquées.

Conventions de présentation.pdf

 

Avant de démarrer

Avant de démarrer directement sur l’apprentissage des Licks de Charlie Christian, il est nécessaire d’examiner les points préparatoires suivants :

 – Modèle schématique des formes 

Le modèle schématique des formes utilisées par Charlie Christian est très probablement celui qui est tiré du système F.D.A.

Pour connaître de ce système, suivez le lien : Osons Charlie Christian – Système F D A

 – Les Triades des formes

La Triade de forme représente le plus petit élément d’accord que Charlie Christian utilise dans ses licks.

Suivre le lien pour lire l’article : Osons Charlie Christian – Les Triades des formes

 – Les grilles de Blues de la méthode

Les grilles de Blues sont typées Swing et ont été choisies pour accompagner votre progression dans la méthode.

Suivre le lien pour lire l’article : Osons Charlie Christian – Les grilles Blues de la méthode

 

L’étude des formes

L’ordre d’étude des formes et de leurs Licks est défini par rapport à leur application aux Blues de fin de chapitre :

Pour suivre la méthode par étape, il faut passer par la page principale de la forme qui répertorie les étapes de la forme.

Pour poursuivre l’étude du style de Charlie Christian, des chapitres supplémentaires sont ajoutés :

  • Compléments
    • La liaison des phrases entre elles
    • la construction de phrases longues
    • Travail spécifique à certains éléments stylistiques
    • les caractéristiques du phrasé de Charlie Christian
  • Eléments synthétiques
    • Les formes présentées en degrés
    • Le manche des formes Majeures
    • le manche des formes Dominante
    • Les formes d’un Blues en 3 versions
    • Les différents ‘Tetrafragments’
    • Les Licks choisis
    • Les accords Swing

Grilles d’analyse

 

Articles et fin de la page en développement