Gamme mineure harmonique

Echelle mineure harmonique

 

Une gamme altérée

La gamme mineure harmonique peut être vue comme une gamme Majeure ‘altérée’.

En effet, Si vous jouez votre gamme Majeure en remplaçant la Quinte (G en C) par la Quinte augmentée (G# en C) vous obtenez le son de la gamme mineure harmonique. En faisant cela, vous jouez une gamme relative mineure : la gamme mineure harmonique (A mineur harmonique par rapport à C Majeur).

Le graphe ci-dessous donne :

  • en premier cercle les Toniques de gamme Majeure
  • en deuxième cercle les Toniques de la gamme harmonique mineure relative
  • en cercle intérieur la note sensible qui est en différence entre les deux gammes

Cercle des notes sensibles

En sa qualité propre de gamme mineure, on peut aussi la considérer comme une gamme mineure naturelle dont la Septième est Majeure.

Intervalles de la gamme

L’échelle des intervalles de la gamme s’organise comme suit :

Intervalles Gamme min harmonique

Retenez bien la formule de cette gamme (exemple en C) :

Formule de C min harm

Notes Gamme C min harm

Remarquez l’intervalle de Seconde augmentée (1,5 tons) entre la Sixte mineure et la Septième Majeure : cela donne un caractère oriental à la musique jouée sur ses quatre dernières notes.

Harmonisation de la gamme en accords

En superposant par Tierce (Majeure ou mineure) les notes de cette gamme nous obtenons les Arpèges et Triades suivants :

Gamme C min harm - Arpèges et Triades

Plus globalement nous pouvons obtenir le tableau suivant :

Accords et Triades C min harm

Fichier PDF toutes gammes

A titre d’exemple pour illustrer les accords de base, voici les schémas en position III :

Accords gamme C min harm Pos III

Fonctions tonales des accords

Note : les exemples sont donnés en C mineur

Degré ‘i’ (C min ou Cm Maj7)

C’est le degré vers lequel les autres degrés vont converger. Il faut dire que l’accord type (Cm Maj7) à 4 notes est rarement utilisé du fait de la dissonance entre la Tonique et la Septième Majeure. On lui préfère souvent l’accord mineur de 3 notes (C min).

Degrés ‘ii’ et ‘iv’ (D-7 b5 et F-7)

Comme en gamme Majeure, ce sont des accords de sous-dominante, qui vont généralement conduire vers les degrés ‘V7‘ ou ‘vii‘ qui eux-même vont résoudre sur le degré ‘i‘.

Les degrés ‘ii‘ et ‘IV‘ seront très souvent substitués l’un par l’autre.

Degré ‘bIII’ (Eb Maj7 #5)

Cet accord est très rarement utilisé dans une trame harmonique à cause de sa sonorité très particulière. En revanche, son arpège est très intéressant sur le ‘V7‘ dans un solo en mineur.

Degrés ‘V7’ et ‘vii’ (G7 b9 et B dim)

La plupart des cas ils sont attirés par le degré ‘i‘. L’enrichissement du ‘V7‘ avec sa neuvième bémol (b9=Ab) caractérise ce degré en tonalité mineure. En analyse, sa présence dans l’harmonie du ‘V7‘ ou dans la mélodie jouée sur cet accord vous autorise la gamme mineure harmonique.

Ces degrés peuvent également être substitués l’un par l’autre.

Degré ‘bVI’ (Ab ou Ab Maj7)

Comme dans la gamme Majeure, il peut remplacer le degré ‘i‘.

Il est attiré vers le degré ‘V7‘ par le demi-ton qui les sépare.

Il est également possible de le faire suivre par le ‘ii‘.

 

Doigtés de la gamme

Il est vrai que l’étude préalable des doigtés de la gamme Majeure favorise l’apprentissage de ces nouveaux doigtés, mais avec ceux de la gamme mineure mélodique, il est très profitable de les étudier avec application (suivre le lien)