Walking bass sur mesures 3 et 4 d’un Blues

 

Walking bass sur les mesures 3 et 4 d’un Blues

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mesures 3 et 4 d’un blues traditionnel restent la plupart du temps sur l’accord de degré I7.

Dans un Jazz-Blues on fait évoluer l’harmonie en considérant que la quatrième mesure est préparatoire à la résolution qui s’opère à la cinquième mesure.

Un Blues traditionnel en Bb donne :

et peut devenir en Jazz-Blues :

Les exemples de ‘Walking bass’ ci-dessous cherchent à illustrer les différents concepts décrits dans l’article de base et sont issus de transcriptions de jeu. Ils ne prétendent à aucune exhaustivité.

Remarques liminaires
  • Toutes les croches des exemples sont ternaires.
  • Les exemples sont joués à 100 à la noire. Quand vous êtes bien à l’aise, augmentez le tempo.
  • Le doigté main gauche est inscrit sous les notes de basse.
  • Au dessus de la ligne de basse figure sa qualification en Walking bass :
    • T est la Tonique de l’accord
    • Q représente les autres notes de la Triade de l’accord (Quinte, Tierce)
    • G représente toute note en séquence de la gamme sous-jacente à l’accord
    • C représente un chromatisme à la note suivante
    • A représente une note d’approche
  • L’analyse en chiffres romains des degrés de la progression est indiquée au dessus du nom de l’accord

Exemples avec maintien du I7 sur les deux mesures

Exemple 1

Un saut à l’octave démarre cette phrase qui n’utilise que des notes de l’accord.

 

Exemple 2

L’utilisation de la Quarte (Eb) n’est pas si fréquente dans le ‘Walking bass’ mais toute les notes de la gamme sous-jacente (ici Bb Mixolydien) sont théoriquement jouables si elles conduisent ‘à petits pas’ vers l’accord suivant.

Pour renforcer l’arrivée sur le IV7 on peut utiliser l’accord de passage à un 1/2 ton de l’accord d’arrivée.

 

Exemple 3

Des basses bien profondes n’utilisant que des notes de la gamme de Bb Mixolydien.

Notez le démarrage par la Quinte (F).

 

Exemple 4

Une ligne très classique qui descend de façon continue de la Quinte (F) à la Sixte (G). Cette dernière sert de note d’approche car elle est aussi la Tierce de Eb9.

 

Exemple 5

Une phrase tout en rebonds rythmiques qui relance vers le IV7. Les deux croches à la fin de la première mesure sont jouées en aller-retour avec le pouce.

 

Exemples avec ‘ii V7’ conduisant vers IV7

Exemple 6

On peut entendre un fragment de la gamme ‘1/2 ton – ton’ en Bb sur la première mesure pour amener au ‘ii V7’ en Eb Majeur.

Les fondamentales du ‘ii V7’ sont approchées par le 1/2 ton supérieur.

 

Exemple 7

Toutes les notes des temps forts sont approchées par le 1/2 ton supérieur.

 

Exemple 8

WB mes 3 4 ex 8

Enrichissements harmoniques et rythmiques ne sont pas incompatibles avec le ‘Walking bass’ à condition d’être utilisés avec parcimonie.

 

Exemple 9

Un enchaînement très chromatique pour créer un rebond rythmique intéressant.

 

Exemple 10

Un exemple classique de substitution tritonique sur le ‘ii V7’ conduisant vers le IV7.

 

Exemple 11

Une substitution tritonique du V7 du IV débutant par sa Quinte.

 

Exemple 12

En deuxième mesure, une descente en escalier avec jeu des accords mineurs et seulement la basse de l’accord de dominante.

 

Pour donner suite

Une fois les concepts assimilés vous trouverez sans difficultés d’autres possibilités que vous adapterez en rythme et harmonie aux différentes règles de substitution des accords.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.