Rythmiques d’arpège façon Bebop

L’arpège est le matériau mélodique privilégié dans l’élaboration d’un chorus.

Cependant il présente les mêmes inconvénients qu’une gamme dès qu’il s’agit de sonner Jazz.

Pour rompre la platitude rythmique d’une suite de Tierces jouées en croches on se doit d’utiliser des figures de rythme que l’on emprunte aux principaux styles du Jazz.

Le présent article fait suite à l’article ‘riffs d’arpèges‘ qui présente des rythmiques moins stylistiquement marquées que celles présentées ci-dessous.

En style Bebop

Le style Bebop est un excellent professeur pour nous enseigner le placement rythmique et le mouvement de projection vers l’avant qui rend le phrasé Bebop si particulier.

Les principales caractéristiques du phrasé de l’arpège Bebop sont :

  • Les notes qui tombent sur le temps paraissent plus importantes que celles en contretemps
  • L’arpège est fréquemment arrangé avec différents ornements et effets dynamiques.
  • Quand il démarre en début de mesure, il renforce l’harmonie déroulante.
  • Il ne démarre pas systématiquement sur le 1er temps
  • Le reste de la mesure est comblé par des notes répétées de l’arpège ou par des notes de la gamme qui lui est associée.
T.A.F.

Une bonne façon pour s’approprier l’arpège est de le travailler en démarrant par chacune des ses notes cibles.

Sur la rythmique #1 cela donne sur C7 :

démarrage sur la Tonique

démarrage sur la Tierce

démarrage sur la Quinte

démarrage sur la Septième mineure

 

Une fois assimilés, ils doivent être adaptés à votre style de jeu et à l’expression que vous voulez en donner.

10 exemples

Les exemples ci-dessous sont extraits de solos reconnus.

Exemple #1

Exemple #2

Exemple #3

Exemple #4

Exemple #5

Exemple #6

Exemple #7

Exemple #8

Exemple #9

Exemple #10

Laisser un commentaire