Réharmonisation d’un morceau : La Javanaise

 

Quèsaco ?

Le procédé qui consiste à ajouter ou remplacer des accords sur une harmonie existante se nomme la réharmonisation.

Seules les limites du bon goût peuvent vous arrêter dans ce processus créatif.

Pour sa mise en oeuvre on pratique différentes ‘manipulations’ harmoniques :

  • Les substitutions d’accords
  • Les emprunts à tonalité différente
  • les résolutions inhabituelles
  • les modifications de progression
  • etc.

Tout ou parties d’un morceau peuvent en faire l’objet. C’est même, très souvent dans le jazz, une façon de renouveler sa musique en fonction de son évolution artistique.

Certains thèmes, plus que d’autres, sont des sujets intéressants pour le Jazz.

La Javanaise

Pour cet article, je choisis la chanson de Serge Gainsbourg : La Javanaise.

Pianiste de Jazz à l’origine, Serge Gainsbourg a toujours créé des arrangements assez jazzy pour ses chansons.

Thème et accords de base

 

Grille et première analyse

Tonalité : C Majeur

Ambitus de la mélodie : contenu sur une octave

  • note la plus basse : B à la mesure 3
  • note la plus haute : A à la mesure 13
  • confère au discours un caractère très intimiste

Enchaînements :

I  ->  V7  ->  I  ->  IV  ->  vi  ->  IV  ->  I  ->  vi  ->  II7  ->  V7

Points harmoniques remarquables :

  •  I  ->  V7
  • IV  ->  I
  • I  ->  vi  ->  II7  ->  V7

Découpage harmonique et scansion : 6 phrases de 4 mesures chacune.

Aspect rythmique

La chanson est une valse (3/4) jouée habituellement à 120 bpm.

Compte tenu de la relative rapidité du tempo, le rythme harmonique de la réharmonisation est de un accord par mesure.

Par simplicité le rythme est défini sur la formule suivante qui couvre à chaque fois 4 mesures :

 

Réharmonisation

mesure 1

Démarrage sur l’accord de tonalité et mélodie qui ne joue que la Tonique et la Neuvième

Accords Maj7 pour marquer le centre tonal.

mesure 2 vers mesures 3 et 4

Lorsqu’on se déplace du degré I au degré V7, il est possible d’insérer un accord de Septième de sensible (B7)

On crée ainsi un chemin mélodique de la Tonique vers la Dominante par le Triton contenu dans B7 (les notes A et D#)

L’accord B7 est un emprunt à la gamme de E mineur harmonique (voir cadence VII7 vers I).

En conséquence la tension b9 est son enrichissement principal et l’accord de Eb°7 peut substituer B7 (Eb°7 contient également le triton A et D#)

Enfin, l’accord V7 (G7) peut toujours être précédé par son ii relatif (Dm7).

mesures 5 et 6

Pour éviter la monotonie de deux mesures de G7, on place à nouveau son relatif devant.

mesures 7 et 8

Retour au centre tonal avec des accords Jazzy.

mesures 9 à 12

Détournement temporaire vers l’harmonie du IV avec C7 dominante secondaire du IV, précédé de son ii relatif.

mesures 13 à 16

au lieu d’un ‘V7 . i’ mineur sur 4 mesures dans l’harmonie du vi éolien, je choisis d’emprunter l’harmonie de A mineur harmonique pour le ‘V7’ et A mineur mélodique pour le ‘vi’.

mesures 17 à 19

On se trouve dans le cadre d’une cadence plagale (du IV vers I).

On retrouve l’accord de Septième de sensible (B7) qui est à seulement 1/2 ton de l’accord de résolution (C Maj) (voir cadence VII7 vers I).

C’est une cadence très typée, qui s’ajuste tellement bien aux paroles ‘Nous nous aimions’ qu’elle est nommée par certains auteurs comme cadence ‘Javanaise’.

Son pouvoir de résolution sur C ∆ est tel que l’on peut utiliser B7 à la place de G7.

Dans la progression on constate que :

  • La basse progresse par 1/2 ton ( F -> F# -> G)
  • qu’à partir de la Sixte de F (note D) on progresse également par 1/2 ton par se rendre à la Tierce de C Maj (note E)

Avec deux notes conformes (D# et F#) à l’accord B7 pourquoi ne pas utiliser F#6 comme approche chromatique vers C Maj.

 

mesures 19 et 20

Le procédé de Majorisation du vi est très courant. La tension #5 (note F) permet en voix haute de l’accord d’aboutir plus facilement à la Neuvième de l’accord suivant (D9 – note E)

mesures 21 à 24

L’harmonie de base fait déjà la majorisation du degré ‘ii’.

Dans un Turnaround, on peut aller plus loin dans la manipulation harmonique puisqu’au final on rejoint le Centre Tonal :

  • D7 se transforme en D9
  • Ab7 est la substitution tritonique de D7
    • la tension b5 (note D) est aussi la Quinte de G7 (accord à suivre)
  • On attendait G7 et c’est F qui est à la place
    • c’est une substitution à Dm7, le ii relatif (F est équivalent à Dm7 sans sa Fondamentale)
  • G7 b9 13 altère le V7 pour intensifier la résolution sur C Maj qui redémarre la chanson.

Choix des accords

Dans le choix des accords qui suit cette analyse on doit privilégier

  • en voix haute, les notes de la mélodie
  • en basse, un cheminement (si possible contraire à la voix haute) qui évite de rester statique.

La proposition ci-après, n’est que l’expression d’une recherche personnelle et n’a pas d’autre vocation que de faire réfléchir aux multiples possibilités qui nous sont offertes en matière harmonique.

Réharmonisation

Fichier pdf

Javanaise (grille enrichie).pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.