ii V7 I et la gamme Majeure

ii V7 I et Gamme Majeure

 

 

 

 

 

 

Les accords d’un ‘ii V7 I’ nominal sont constitués des notes appartenant à la seule gamme Majeure.

Question ?

Peut on considérer pour autant qu’il suffit d’employer, dans un solo, ces notes de n’importe quelle façon pour jouer le ‘ii V7 I’ ?

Ecouter

Avant de répondre à cette question, procédons à une petite expérience auditive.

Voici deux phrases sur un ii V7 I en C Majeur

Phrase A

Phrase B

Laquelle vous semble la plus heureuse ?

A part quelques esprits contradicteurs, le consensus doit s’établir sur la première phrase.

Analyse

Par l’analyse on peut mettre en évidence plusieurs éléments de réponse :

  • La phrase A respecte la fonction tonale des accords dans la progression
    • sur l’harmonie du ii (Dm7), la phrase joue la Quarte de la gamme (note F) mais pas sa Sensible (note B)
    • sur l’harmonie du V7 (G7), la phrase contient le Triton (intervalle entre la Sensible (note B) et la Quarte (note F))
    • sur l’harmonie du I Majeur (C Δ) la résolution opère sur la Tierce Majeure (note E) et la phrase fait entendre la Sensible (note B) mais pas la Quarte (note F)
  • La phrase A joue les notes importantes sur les temps forts
  • Dans La phrase A les mouvements de résolution sont clairement marqués et font entendre les changements d’accords
    • La Septième mineure de Dm7 (note C) descend sur la Tierce Majeure de G7 (note B)
    • La Septième mineure de G7 (note F) descend sur la Tierce Majeure de C Δ(note B)

Réponse

Oui, toutes les notes de la gamme Majeure sont jouables, mais pas n’importe comment.

La qualité intrinsèque d’un bon ‘ii . V7 . I’ réside dans l’application de quelques recommandations :

  • Les notes guides forment l’ossature du solo et se retrouvent sur les temps forts
  • En privilégiant les arpèges on assure le placement des notes importantes sur les temps forts
    • pas seulement les arpèges nominaux (Dm7, G7, C Δ)
    • mais aussi les arpèges avec tensions :
      • sur Dm7 : Dm9, F Δ, Am7
      • sur G7 : BØ, G9
      • sur C Δ: C6, C6 9, Em7
    • Le ‘ii . V7 . I’ s’accorde bien aux riffs d’arpèges : une figure rythmique cyclique et récurrente dans des intervalles de Quintes descendantes (Rythmique solo : riffs d’arpèges)
    • Ne pas manquer les résolutions (article Tension – résolution) : plus la tension est élevée plus la résolution doit être évidente.
    • Mise à part quelques chromatismes, très limités, le jeu sur la sous-dominante ne souffre pas d’altérations
    • A contrario, le jeu sur l’accord de dominante peut systématiquement faire l’objet d’altérations, ce qui sous-entend derrière une bonne résolution sur l’accord du centre tonal.
    • Les notes à éviter sont
      • la Sixte de la sous-dominante (note B pour Dm7) qui détruit la fonction tonale en la transformant en fonction de dominante à cause du Triton.
      • La Quarte de la dominante (note C pour G7) qui est une anticipation de l’accord de résolution.
      • La Quarte du centre tonal (note F pour C Δ) qui peut faire croire à un changement pour le IV Majeur.
    • Notes à éviter ne veut pas dire notes à supprimer
      • chromatismes et notes de passage peuvent très bien les employer
    • Les tensions relâchées à l’arrivée sur le centre tonal signifient souvent un jeu minimaliste sur le dernier accord de la progression.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.