Chorus sur un Jazz-Blues avec la gamme Blues

 

Au charbon !

Je vous propose une démarche laborieuse et progressive pour aborder le chorus sur un Jazz-Blues en utilisant le sacro-sainte gamme Blues.

Ici, Le propos est d’étudier la faisabilité de chorusser aisément (ou pas !) sur les 12 mesures en utilisant cette seule gamme et en s’appuyant sur les point harmoniques importants du Blues.

La grille

Les points notables sont :

  • mesure 2 : un ‘quick change’ pour éviter la monotonie des premières mesures qui resteraient sur le I7
    • mesure 4 : un ‘ii . V7’ du IV7 avant sa présentation à la mesure 5.
  • mesure 6 : un passage par l’accord diminué situé un demi-ton plus haut (un ‘classique’ qui permet de relier le IV7 au I7 par une progression des basses conduisant vers la Quinte du I7 (la note Eb sur Eb7 –> la note E sur Edim7 –> la note F sur Bb7)
  • mesures 7 à 10 : une cellule ‘Anatole’ en version longue
  • mesures 11 et 12 : la même cellule ‘Anatole’, mais en version courte.

Toutes les étapes sont réalisées sur le playback suivant  (114 à la noire, 12 fois 12 mesures)

Etape 1 : Jouer les Tierces

Les Tierces sont des notes primordiales et méritent un travail préalable de reconnaissance spécifique.

La mesure d’approche sur le degrés IV7 ou celles qui ne sont pas des points d’importance harmonique peuvent faire apparaître d’autres degrés que les Tierces.

Pour l’exemple les Tierces sont recherchées sur les positions suivantes :

Etape 2 : Approcher les Tierces par le 1/2 ton supérieur

L’approche chromatique des Tierces par le demi-ton supérieur fait apparaître la Septième mineure qui est l’autre note clef.

Etape 3 : Encadrer les Tierces par une broderie

La Tierce est approchée par le demi-ton inférieur puis le demi-ton supérieur avant d’être jouée. Cette broderie très courante en Jazz enrobe la Tierce pour mieux la distinguer.

Il faut noter que le demi-ton inférieur de la Tierce est une des ‘Blue notes’ (b10)

Il est évident qu’en situation de jeu nous n’avons pas à jouer de manière aussi exagérée cet encadrement de Tierces.

Etape 4 : jouer des ‘Patterns Blues’ en partant de la broderie

En utilisant le principe des ‘Patterns’ (déjà énoncé dans l’article ‘Jazz patterns‘) on peut commencer à élaborer des phrases qui vont sonner Blues.

Le but est de se mettre sous les doigts des motifs variés ( en hauteur et rythme) sur la base d’une structure idiomatique.

Exemples donnés sur les quatre premières mesures d’un Blues en Bb (4 répétitions du motif à des hauteurs différentes présentées à des fins didactiques)

Pattern #1

Pattern #2

Pattern #3

Pattern #4

Ces quelques exemples peuvent être complétés par vos propres recherches.

Etape 5 :  la gamme Blues comme hôte

Arrivé à ce stade, il est temps de ‘greffer’ notre savoir sur une gamme pouvant servir d’hôte.

Gamme de Bb Blues

En anglais on parle de ‘gamme maison’ (home scale), mais je préfère l’image d’une greffe qui cadre mieux avec la démarche d’incorporation des acquis précédents.

Dans cette étape, il s’agit de garder en place les points harmoniques et leurs dérivés et de compléter les ‘trous’ par des fragments d’une seule et même gamme.

La gamme Blues de la Tonalité peut être choisie dans un premier temps pour plusieurs raisons :

  • Elle contient les trois ‘Blue notes’
    • b10 : la note Db
    • b5 : la note E
    • b7 : la note Ab
  • c’est une gamme issue de la gamme pentatonique mineure (gamme commune à beaucoup de styles)
    • on a rajouté la note E (b5) à la gamme pentatonique mineure de Bb pour obtenir la gamme Blues de Bb
  • mis à part les trois ‘Blue notes’ qui servent de points d’inflexion (mélange du mineur au Majeur) les autres notes de la gamme appartiennent toutes à la gamme Majeure harmonisée en accords de 3 sons (voir stabilité des accords de Septième dans le Blues)

5 Positions gamme Blues.pdf

Il ne manque rien ?

Par rapport à l’harmonie ce choix va nécessiter de porter notre attention sur les omissions causées par le choix de cette gamme.

Par rapport à l’accord de Tonique (I7)

Par rapport à l’accord de Sous-dominante (IV7)

Par rapport à l’accord de Dominante (V7)

L’ambiguité mineur/Majeur du Blues peut se satisfaire quelque peu de l’absence de Tierce Majeure mais pas complètement.

Pour que les changements d’accord soient audibles dans le solo on aura soin de ‘greffer’ les Tierces Majeures manquantes en se souvenant des étapes suivies jusqu’ici.

Exemples de chorus avec Bb Blues

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.