Un premier Blues 3 accords en tonalité de G

Comping Charleston sur un Blues 3 accords en tonalité de G

 

Cet article appartient à la rubrique ‘Le coin du débutant’

Nota :

 

Blues Majeur

Dans sa version la plus simple, le Blues ne contient que 3 accords sur les 12 mesures qui constituent un chorus.

En tonalité de G (sol) la grille des accords d’un Blues en Majeur se présente comme ceci :

Piste sonore

Elle représente l’objectif visé.

Marche harmonique

La marche harmonique est d’un seul accord par mesure même si la battue d’accompagnement fait entendre 2 sons par mesure (rythme charleston)

Des accords Majeurs

Dans cette version, grossièrement primitive, le squelette harmonique n’utilise que des accords Majeurs (on aura tout loisir de compléter ses accords par la suite).

Dans son expression la plus simple, l’accord Majeur est un accord parfait.

C’est un empilement (exemple avec accord de G) :

  • de la note Fondamentale (qui donne le nom à l’accord) : note G
  • avec une Tierce Majeure (qui est à 2 tons au dessus de la Fondamentale) : note B
  • et une Quinte Juste (qui est à 3,5 tons au dessus de la Fondamentale) : note D

Un accord parfait Majeur de 3 sons forme une Triade Majeure {1, 3, 5 }.

Structure Harmonique du Blues

De forme carrée, le Blues s’organise en 3 phrases de 4 mesures.

Les points harmoniques importants sont les passages :

  • de la 4ème à la 5ème mesure ( G –> C)
  • de la 8ème à la 9ème mesure (G –> D)
  • de la 12ème au retour vers la 1ère (G –> C)

Nota : à ce stade, essayez d’entendre les points d’inflexion tout en faisant le comptage des mesures.

(∑)

Le rapport à la gamme

Les 3 accords (G, C et D) ne sont pas choisis au hasard.

Ce sont les degrés I, IV et V de la gamme Majeure de G harmonisée en Triades.

Triades

Nota : dans la description des degrés, j’utilise la lettre ‘T‘ pour désigner la Fondamentale pour éviter toute confusion avec la note ‘F’.

Un apprentissage par étape

Jusqu’à présent

  • on a déterminé la Tonalité de notre Blues Majeur : en G
  • on a écouté le résultat auquel on veut parvenir
  • on a perçu les point d’inflexion harmonique de ce Blues
  • on connaît le nom des accords de Triade que l’on va utiliser
  • on a recherché les notes (en nom et degré) de chacun des accords

Pour le jouer, il va falloir

  • trouver les fondamentales sur le manche de la guitare
  • fixer une position pour chaque accord
  • apprendre par coeur l’ordre des accords
  • appliquer le même rythme charleston sur chaque mesure
  • Jouer le Blues entier par ‘petits pas’ successifs

Les Fondamentales sur le manche

La connaissance des notes sur le manche de la guitare est un atout précieux.

Pour sélectionner nos accords de Triade on va d’abord chercher les Fondamentales.

On doit privilégier celles qui s’organisent sur une forme :

  • facilement repérable
  • que l’on peut déplacer sur les 12 premières cases
  • et qui n’utilisent aucune corde à vide.

Je vous propose le schéma suivant :

Position de chaque accord

Une position est une plage de 4 cases en hauteur.

Une position, fixe la place des doigts de la main gauche, tant que l’on joue à cette position :

  • index sur la première case de la position
  • majeur sur la deuxième case
  • annulaire sur la troisième case
  • auriculaire sur la quatrième case

chaque doigt se voit assigné à une case (quelque soit la corde).

Dans notre exemple :

  • l’accord de G utilise la position 3
  • l’accord de C utilise la  position 8
  • l’accord de D utilise la position 10

Apprendre l’enchaînement des accords de la grille

  • 4 mesures de l’accord de G à la position 3 (degré I)
  • 2 mesures de l’accord de C à la position 8 (degré IV)
  • 2 mesures de l’accord de G à la position 3 (degré I)
  • 1 mesure de l’accord de D à la position 10 (degré V)
  • 1 mesure de l’accord de C à la position 8 (degré IV)
  • 1 mesure de l’accord de G à la position 3 (degré I)
  • 1 mesure de l’accord de D à la position 10 (degré V)

Assimiler le rythme Charleston

La signature rythmique est en ( ) : on entend 4 clics de métronome par mesure.

Le tempo est de 65 battements par minute (bpm). C’est un tempo lent qui laisse le temps de placer les accords.

Le rythme Charleston fait entendre 2 sons par mesure :

  • sur le 1er temps, un son long qui dure 1 temps et demi (une noire pointée)
  • sur le ‘et’ du 2ème temps, un son court qui dure un demi-temps (une croche)

Du fait de la présence d’une croche, le rythme est compté :

1‘  ‘et’  ‘2‘  ‘et‘  ‘3‘  ‘et’  ‘4‘  ‘et’

Les chiffres sont énoncés sur le clic du métronome.

Le ‘et’ se situe à la moitié du temps intermédiaire entre ces chiffres.

Sur la piste sonore suivante (65 bpm), le rythme Charleston est produit par le son d’une cymbale de batterie.

Comptez à haute voix ‘1‘  ‘et‘  ‘2‘  ‘et‘  ‘3‘  ‘et‘  ‘4‘  ‘et‘ (en vocalisant les temps où la battue du rythme intervient).

Utilisez ensuite une onomatopée (du genre ‘tah-a’ ‘ka’) pour reproduire le rythme sur tout un chorus.

Faites bien attention d’entendre le clic du métronome du temps 3 tout juste après la deuxième battue du rythme Charleston.

Quand il n’y a plus de décalage entre votre voix et le rythme entendu, il est temps de se mettre à jouer.

Ne négligez pas les étapes précédentes, car elles vont vous donnez l’assurance dont vous avez besoin pour passer à la phase de jeu.

Blues à petits pas

Technique main droite

Dans un premier temps, pour éviter d’ajouter trop de complexité technique l’accompagnement est joué ‘aux doigts’ :

  • le majeur se réserve la corde #1 (Corde E : la plus aiguë)
  • l’index joue la corde #2 (Corde B)
  • le pouce joue la corde #3 (corde G)

Quand le 3ème chorus du Blues est joué correctement ‘aux doigts’ on peut l’exécuter au médiator :

  • le temps long joué vers le bas
  • le temps court joué vers le haut (en retour)
1er chorus : uniquement les Fondamentales

Le but est d’être capable de jouer les notes Fondamentales en rythme et sans l’aide du métronome.

 

2ème chorus : les Tierces et les Fondamentales

Notez comment le simple ajout de la Tierce donne de la consistance à l’ensemble.

Retenez bien l’intervalle formé entre la Tierce Majeure et la Fondamentale. Cet intervalle à lui seul donne le caractère à l’accord.

3ème chorus : les Tierces, Quintes et Fondamentales

Version ‘aux doigts’
Version au médiator

Playback batterie (65 bpm)

 

Votre résultat

Je ne doute pas, qu’avec un peu de ténacité, vous aboutissiez à un bon résultat.

D’autres articles pour les débutants sont à venir et certains capitaliseront sur le savoir acquis à partir de cet article.

Quelques conseils :
  • Travaillez au métronome
  • Ne faites pas de session trop longue pour éviter de vous lasser
  • Enregistrez vous et comparez vos résultats sur le temps
  • Restez curieux et cherchez à étendre votre connaissance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.