Mieux utiliser l’arpège – mélange ordonné de ses notes

 

Ni début, ni fin

L’arpège ne doit pas s’utiliser comme quelque chose qui aurait juste un début et une fin, mais plutôt comme quelque chose qui s’adapte au contexte harmonique dans lequel il est employé.

C’est moins le chemin qu’il utilise que la cible qu’il vise qui nous intéresse.

L’approche ‘up and down‘ ne favorise donc pas la flexibilité harmonique que l’arpège se doit d’avoir.

L’arpège tire sa force (comme l’accord) de l’empilement des Tierces.

On ne peut donc pas jouer n’importe qu’elle note de l’arpège, en espérant que cela pourra convenir.

 

Du chemin à parcourir

L’approche qu’on peut avoir est de ‘baliser’ son chemin musical par un mélange ordonné de ses notes.

Il existe un grand nombre de solutions possibles, que l’on ne peut pas toutes étudier.

Aussi, je vous présente celles qui ont mon suffrage et qu’il me plait de travailler.

La répétition du riff d’arpège tout au long de chacun des Blues présentés n’a qu’un but didactique.

1 – L’arpège par groupe de 3 notes

En partant d’une des notes de l’arpège, on joue, dans l’ordre, les 3 premières que l’on fait suivre par les 3 dernières.

6 notes sont jouées

En montant, on part d’un degré pour arriver au degré précédent à l’octave

En descendant, on part d’un degré pour arriver au degré suivant à l’octave

Pour le Blues d’illustration, j’ai choisi le riff d’arpège suivant :

Blues en arpèges ‘Groupe de 3’

Essayez et/ou combinez d’autres riffs d’arpèges (de 6 notes) pour apprécier toute la versatilité de cet arpèges joué par groupe de 3.

 

2 – Le saut d’une note

En partant d’une note de l’arpège, les deux suivantes sont inversées.

Cela revient à sauter 1 note avant de jouer la suivante dans l’ordre de l’arpège.

Les 4 notes de l’arpège sont jouées.

En montant, on part d’un degré pour arriver au degré précédent dans la même octave

En descendant, on part d’un degré pour arriver au degré suivant dans la même octave.

Blues en arpèges ‘Saut 1 note’

 

3 – Va et vient (4 en aller, 2 en retour)

En partant d’une des notes de l’arpège, on joue, dans l’ordre, les 4 premières notes que l’on fait suivre d’un retour sur les 2 dernières.

6 notes sont jouées

En montant, on part d’un degré pour arriver au degré qui suit dans la même l’octave

En descendant, on part d’un degré pour arriver au degré qui précède dans la même octave.

Blues en arpèges ‘Va et vient’

 

Et tout cela ce mélange !

Voici un exemple de ce que l’on peut obtenir en mélangeant ces trois procédés sur le même Blues

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.