La Dominante Secondaire (D.S.) piège de l’analyse harmonique tonale

Pict Cycle 5thLa Dominante Secondaire (D.S.) piège de l’analyse harmonique tonale

 

Lorsque l’on fait une analyse harmonique d’un morceau tonal on recherche les accords de dominante pour déterminer les résolutions et repérer les cadences. La recherche de la tonalité principale et des éventuelles modulations est souvent perturbée par la présence des dominantes secondaires.

Les pièges :

Multiplicité des accords de dominante

il s’agit de D.S. dont la fonction est de dynamiser la grille. On ne module pas sur une autre tonalité. L’emprunt tonal ne dure que le temps de la D.S.

Présence d’accords mineurs 7 étrangers à la tonalité principale

il s’agit bien souvent du ii relatif de la D.S.

il peut également s’agir de l’accord mineur 7 de la séquence plagale IV  – iv

Présence d’accords diminués

Ils remplacent une D.S.

On remplace souvent une D.S. par un accord diminué sur sa Tierce (ex : C7 substitué par E°)

Substitutions tritoniques  de D.S.

Les D.S. sont parfois substituées au ‘Triton’ pour multiplier les possibilités harmoniques (et dans ce cas elles peuvent être précédées par leur ii relatif)

Peut être une modulation ?

Lorsque plus aucune analyse par les D.S. est possible on peut se trouver dans un changement de tonalité (modulation)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.