Pompe

Pict batteriePompe : dans l’argot des jazzmen français, « faire la pompe », c’est employer un certain style d’accompagnement faisant alterner les basses sur les temps impairs.

La contrebasse joue alternativement la tonique et la quinte de l’accord sur les temps 1 et 3 de la mesure. La guitare ou le banjo joue les 4 temps de la mesure en accentuant les temps 2 et 4. L’ensemble donne un « poum, chick, poum, chick » avec un effet de rebond. La pompe est le style d’accompagnement utilisé typiquement dans le jazz New Orleans et dans le Jazz manouche.

Au piano, cela consiste à jouer, de la main gauche, les notes de basse sur le 1e et le 3e temps, et les accords sur les 2e et 4e temps de la mesure.

À la guitare, cela consiste à marquer d’un accord chaque temps de la mesure en accentuant les 2e et 4e temps (type d’accompagnement très prisé dans le jazz manouche).

Par extension, on dit qu’un musicien (pianiste, guitariste,…) « fait la pompe » lorsqu’il accompagne un soliste en marquant bien le tempo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.